Ça load...

J'ai la plus belle job au monde

J'ai probablement la plus belle job du monde. Je suis consultant, rédacteur et gestionnaire de réseaux sociaux. Je suis de nature curieux. Je touche à tout plein de champs d'activité et j'apprends plein de choses intéressantes dans tout plein de champs d'expertise. Je participe activement à la croissance de plusieurs petites, moyennes et plus grandes entreprises. Mais en même temps, faire ma job, ça peut parfois tellement paraître ingrat ! « Ben voyons Seb! C'est super tripant ce que tu fais. Tu touches à tout plein de trucs différents. En plus, tu peux faire tes horaires pis tu peux travailler de partout dans le monde du moment que t'as un accès à internet. » C'est vrai mais c'est pourtant quand même ingrat parfois ma job.


En faisant appel à mes services, certains entrepreneurs n'ont pas besoin de se casser la tête avec la gestion de leurs comptes puisque je gère tout ça efficacement à leur place. Mais y a aussi des entrepreneurs qui préfèrent le faire eux-mêmes. Pis c'est ben correct aussi. Par contre, ces entrepreneurs-là ont souvent l'impression qu'ils stagnent, qu'ils n'obtiennent pas suffisamment de résultats avec leurs réseaux sociaux et ont parfois l'impression de mettre des efforts dans le vide. C'est là que j'interviens avec eux. Ces entrepreneurs-là m'engagent en tant que consultant pour découvrir comment ils pourraient s'améliorer et être plus performants. J'observe le travail effectué d'un œil critique extérieur, j'évalue les performance, j'identifie les forces mais j'identifie surtout les points à améliorer afin d'aider mes clients à corriger le tir et à éventuellement se surpasser sur les réseaux sociaux. L'affaire, c'est que c'est pas tout le monde qui apprécie la critique...



La partie ingrate de ma job c'est parfois de devoir dire à une personne qualifiée qu'elle ne fait pas sa job correctement. On s'entend, c'est vraiment pas ce que je lui dis mais dans les faits, mais c'est ce qu'elle perçoit. Mon mandat, c'est de lui expliquer de quelle façon elle pourrait mieux la faire.

J'observe le travail effectué d'un œil critique extérieur, j'évalue les performance, j'identifie les forces mais j'identifie surtout les points à améliorer afin d'aider mes clients à corriger le tir et à éventuellement se surpasser sur les réseaux sociaux. L'affaire, c'est que c'est pas tout le monde qui apprécie la critique...



Quand on a constamment le nez collé dans la poutine, on finit par ne pas toujours voir clair. Avoir une vue d'ensemble externe permet d'identifier les points sur lesquels il y aurait matière à s'attarder et par conséquent, à améliorer. Je ne suis pas là pour dire aux gens qu'ils font mal leur job, au contraire. Je suis simplement là pour les accompagner et les aider à faire mieux.


D'entrée de jeux, je dois souvent mettre des gants blancs afin de rassurer la personne à qui je dois présenter mon rapport. Elle ne doit pas me voir comme un ennemi mais bien comme un allié qui est là pour l'aider. Une fois cette mauvaise perception derrière, on peut commencer à travailler de façon constructive, et c'est à cet instant précis que je peux recommencer à dire que j'ai la plus belle job du monde!


Communique avec nous et abonne-toi à notre infolettre maintenant.