Ça load...

[MYTHE] Confierais-tu les clés de ta maison à un inconnu?

Permettrais-tu à un inconnu qui cogne chez toi de faire une copie de ta clé de maison? « Euh ben non, voyons donc! » Mais si cet inconnu t’annonçait ce que 2019 te réserve? Et si en échange il t’offrait une photo de toi en blonde ou en rousse? Non?


Pourtant, chaque jour, des milliers de personnes donnent volontairement accès à leurs données personnelles sur les réseaux sociaux en échange d’une photo en blonde ou d’une carte du ciel de 2019.


Tu vois probablement régulièrement passer des petits tests en apparence anodins sur ton fil d’actualité Facebook. Peut-être même que tu en utilises certains à l’occasion.


« À quoi ressemblerais-tu si tu étais blonde? », « Quelle couleur te représente le plus? » ou « Change ton visage avec celui de ton ami », etc. Ça te dit quelque chose?

Si ça peut être divertissant, reste qu’en utilisant ces applications, tu ouvres bien grand une porte d’accès vers tes données personnelles.



Si ça peut être divertissant, reste qu’en utilisant ces applications, tu ouvres bien grand une porte d’accès vers tes données personnelles. Même que parfois, ta participation à certains tests met aussi les données de tes amis en péril même s'ils n’ont pas participé. Ça peut devenir une problématique malgré toi.


Comment peuvent-ils accéder à tes données? Super simple. En participant à un de ces tests, la première chose qui te sera demandée c’est d’avoir accès à diverses informations personnelles. Normalement, c’est inscrit en tout petit, mais un gros bouton t'invitant à continuer vers le test détourne l’attention de la demande sournoise qu’ils viennent de te faire. Le mal est fait dès cette étape. La vaste majorité des gens ne s’y attarderont pas. « J’ai ben trop hâte de voir à quoi je ressemblerais en blonde moi là! »


Si bien que, souvent, même si les applications ne demandent accès qu’à ton profil public (ce que tu as choisi de montrer à n’importe qui qui visite ton profil), plusieurs de ces tests demanderont accès à beaucoup plus d’informations, et c’est là que ça peut devenir dangereux. La plupart des gens cliquent sans même valider quelles sont les informations qu’ils acceptent de partager avec un individu ou une entreprise totalement inconnue.


Par défaut, en utilisant ces tests, tu accordes normalement l’accès à ton nom et ta photo de profil. Si l’application ne te demande d’accéder qu’à ça, vas-y. Amuses-toi! Tu n’auras pas à t’inquiéter. Les conséquences de ce partage d’informations sont quasi-nulles.


Là où ça se complique, c’est quand une application demande l’accès à plus de données. Il y a encore aujourd’hui beaucoup de tests et applications qui agissent ainsi. Souvent, ils demandent d’avoir accès à toutes tes photos, ta liste d’amis, ton adresse courriel, ta provenance, etc. Il y en a qui poussent même l’audace jusqu’à te demander d’envoyer des messages privés à ta place. On déborde largement de ce qui est nécessaire pour participer à un test qui, à la base, est censé être drôle non?


Ce que trop de gens ignorent, c’est qu’AUCUNE application ne peut EXIGER d’avoir accès à plus que ton nom et ta photo de profil public. C’est tout! C’est une norme de Facebook.


On ne connaît pas vraiment qui se cache derrière ces tests, pas plus que la façon dont ils traiteront tes données par la suite. Vont-ils s’en servir pour t’envoyer des pourriels? Est-ce qu’ils vont les vendre à fort prix? Est-ce qu’ils s’en serviront pour usurper ton identité? Personne n’est vraiment en mesure de le savoir avec certitude.


La prochaine fois que tu essaieras un de ces tests, valide d’abord quelles informations sont demandées AVANT de participer. Ça ne demandera que quelques secondes de plus, et tu t’assureras que tes données ne seront pas exploitées. Tu n’as qu’à cliquer sur « Modifier ça » puis de décocher TOUTES les options qui ne sont pas obligatoires.




On te le demande de nouveau : permettrais-tu à un inconnu de faire une copie de la clé de ta maison? Poser la question, c’est y répondre. Mais pourtant, c’est ce que beaucoup (trop) de gens font à chaque jour en permettant à de purs inconnus d’accéder à beaucoup trop de données personnelles.

Tu as aimé cet article? Partage-le ou laisse-nous un commentaire maintenant.


Tu ne veux rien manquer de notre chronique hebdomadaire? Abonne-toi à notre page Facebook. Tu veux plus d'informations? Clique sur le bouton « Information » pour prendre rendez-vous. La première rencontre est gratuite.