Ça load...

Veille Twitter, ou comment être proactif pourrait être payant pour ta PME

Il existe plusieurs façons d’attirer l’attention de potentiels prospects via les réseaux sociaux. Si publier sur les comptes et pages de votre entreprise est la plus commune, il en est tout autre avec la veille Twitter.


Bien que ce soit une approche qui a su démontrer son niveau d’efficacité, effectuer une veille ciblée sur Twitter passe encore sous le radar. Sur ce réseau, la vaste majorité des discussions sont publiques et sont, par conséquent, accessibles à tous. Il est fréquent que les utilisateurs demandent des conseils et recommandations au sujet d'un produit, d’une marque ou d’un service à leurs abonnés. Parfois, ces demandes viseront directement votre entreprise, mais vous l’ignorez.



Effectuer une veille Twitter sur certains termes, expressions ou mots clés relatifs à votre entreprise vous permettra de demeurer informé en temps réel quand des gens discutent de vous, de vos produits et services ou même de ceux de votre compétiteur. Être proactif et intervenir dans ces conversations et potentiellement accrocher un client éventuel qui n’avait pas encore évalué la possibilité de faire affaire avec vous est maintenant possible. Dès qu'une personne utilise le ou les termes en veille, vous en êtes notifié.


Le mot clé à retenir : proactivité.



Situation 1 : prendre les devants


Vous effectuez une veille avec les termes « location chalet ». Le responsable de la veille reçoit alors une notification de cette recherche. Il a alors la possibilité d'intervenir de façon proactive et de suggérer votre chalet. Le tweep ne vous connaissait pas, mais il risque fort de vous considérer maintenant. Être proactif est très vendeur auprès des usagers de Twitter. ;)


Situation 2 : contrôler la tendance


Si la majorité des répondants proposeront leurs bonnes expériences de location au demandeur, certains en profiteront pour glisser leurs mauvaises histoires. Il n'est donc pas impossible que votre chalet fasse partie de celles-ci. Avec la veille, vous en serez notifié et aurez alors la possibilité d'intervenir dans la conversation, régler la situation avec le client insatisfait et potentiellement accrocher un nouveau client.


Situation 3 : le compétiteur


Plusieurs répondants recommandent le chalet d'un compétiteur. Une fois de plus, vous en êtes notifié grâce à la veille. Vous avez alors l'opportunité d'intervenir et de vendre les mérites de votre chalet. Vous et moi savons que votre chalet est beaucoup mieux que celui du compétiteur, mais le tweep ne le sait pas encore. Occasion en or de vous faire valoir!


Il est possible d'effectuer une veille directement avec l’aide du tableau de bord Twitter, mais divers outils spécialisés vous faciliteront grandement la vie. La plupart requièrent cependant un abonnement payant. Faire appel à une firme spécialisée qui verra à gérer votre veille Twitter pourrait aussi être un investissement payant pour votre entreprise et vous offrir la tranquillité d'esprit.


Le mot clé à retenir : proactivité. Être proactif est très apprécié des usagers Twitter. Même dans les situations négatives, prendre les devants sera apprécié de l'utilisateur. N'ayez pas peur d'intervenir dans une conversation. Ça ne pourrait que vous être bénéfique.


Abonne-toi à notre infolettre dès maintenant.